25 mars 2007

le gouvernement contra la cyber criminalité

Cybercriminalité : un travail sur le long terme

Sur internet, les jeunes jouent, téléchargent, s’informent et communiquent entre eux.

Selon une étude Mediappro de juin 2006, deux usages dominent chez les 12-18 ans, en France comme ailleurs en Europe : consulter des sites et communiquer avec ses amis. La quasi totalité des jeunes internautes (94 %) déclare utiliser les moteurs de recherche comme Google. Pour près de six jeunes sur dix, il est important de rester en permanence connecté avec ses amis. C‘est pourquoi l’utilisation des messageries instantanées connaît un véritable engouement.

Ils sont aussi de plus en plus nombreux à s’exposer sur le Net à travers leur "journal intime", le blog. Et deviennent très facilement identifiables grâce aux éléments qu’ils laissent sur leur blog. Enfin, sur les chats destinés aux mineurs, un pseudo peut cacher n’importe qui. Les dangers existent, comme partout, et il est primordial de les identifier afin que les enfants ne soient pas exposés à des contenus inappropriés, violents, manipulateurs (images choquantes, propos déplacés, courants sectaires...).

Plusieurs mesures ont été mises en œuvre afin d’assurer une protection renforcée des mineurs dans les usages d’internet. La priorité est de former, de sensibiliser les utilisateurs, élèves, enseignants et équipes éducatives, aux spécificités d’internet. Et de les responsabiliser : chaque élève doit désormais signer une charte de bon usage.

Des outils sont proposés aux enseignants et aux parents pour leur permettre de sélectionner ou de contrôler l’information accessible aux élèves. Par exemple, à partir de systèmes destinés à filtrer l’information consultée et situés en amont des réseaux des établissements.

Le site mineurs.fr, qui a été ouvert en décembre 2003, rassemble toutes les informations en ligne sur la protection des mineurs et donne accès aux différents outils de filtrage.

Le repérage des contenus web sûrs

Répondant à une demande du ministre délégué à la Famille, six fournisseurs d’accès proposent à leurs abonnés des logiciels gratuits de contrôle parental qui ont été présentés en 2006. Ces opérateurs se sont engagés, à l’issue de la Conférence de la famille, à rendre plus sûre la navigation des enfants sur internet. Les logiciels sont gratuits, simples d’utilisation et performants.

Le Gouvernement a en outre lancé une campagne d’information en 2006, composée de programmes courts mettant en scène une famille dans plusieurs situations de navigation sur Internet. Le "label famille" a vu le jour. Outil de repérage des contenus web qui ne présentent pas de risques pour les enfants, il est le fruit des travaux du Forum des droits sur Internet, groupement représentatif d’acteurs d’internet (industriels, associations de protection de l’enfance, administrations).

http://www.internet.gouv.fr/information/information/dossiers/vers-un-internet-plus-sur/protection-rapprochee-pour-les-enfants-406.html

quelques précautions simples:

http://www.pointdecontact.net/protectiondelenfance.htmllogo_pdc

Posté par lili80 à 17:20 - Permalien [#]